Écart altitudinal entre repère de nivellement et mesure

Bonjour à tous,

J’observe des écarts altitudinaux plus ou moins importants entre les mesures affichées sur mon terminal et les repères de nivellement auxquels je les compare, et j’aimerais bien comprendre où se trouve le hic.

  • Premier cas : connexion à la base LLS1 (Lons-le-Saunier - Jura), et je vais sur le point de nivellement de matricule C’.C.L3M3 - 1 (Poligny). Il y a 22 km entre les deux. L’altitude affichée sur la fiche NGF est de 305.752 mètres. Mes différentes mesures me donnent (2 journées différentes) 305.612 puis 305.631 et 305.829. J’étais à chaque fois bien en RTK fix, avec une précision verticale affichée par SWMaps de 10 à 19mm. La point de la canne était au droit du centre du repère, avec la correction de longueur de canne de 2.0 mètres, et la correction RAF20 intégrée.

  • Deuxième cas : connexion à la base ENSMM (Besançon), et point de nivellement de matricule C’.B.L3 - 19 (commune de Ranchot). L’altitude affichée sur la fiche NGF est de 214.429 mètres. Ma mesure me donne 215.618. Là l’écart est vraiment important.

  • Autres cas : j’ai eu d’autres écarts de plusieurs dizaines de centimètres sur différents sites.

Mes questions sont :

  • la précision du premier cas est-elle normale ou déjà insuffisante par rapport aux standards ?
  • si écart observé il y a, est-il vraisemblablement constant si je vais le mesurer sur le point de nivellement le plus proche de mon site d’étude, puis que je calcul l’écart entre la valeur “officielle” et celle mesurée, puis que j’applique cette correction sur l’ensemble des points que je vais mesurer ensuite ?

Merci à tous !

Bonjour à tous,

j’ai pu faire des observations d’imprécisions altimétriques similaires lors de tests de mesures sur le repère IGN Plougrescant IV avec la base LTC1 (environ 18km de distance) : altimétries non conformes et différentes à deux jours d’intervalle.

Les valeurs x et y étaient par contre tout à fait acceptables.

J’ai donc les mêmes questionnements que Jean-Baptiste.

Ca ne vous aidera pas beaucoup, mais j’ai fait un test (une seule fois) il y a quelques mois, sur un point géodésique récent (, avec une ligne de base d’environ 3km, et l’écart était de moins de 10cm en z.

Je n’ai pas d’expérience avec Centipede, mais j’ai fait pas mal de relevés en RTK. Les écarts importants ne correspondent habituellement pas à une imprécision, mais à une erreur de mesure, souvent due aux conditions d’observation, réflexion des ondes sur l’environnement par exemple. La valeur de précision indiquée sur le récepteur est purement théorique (précision interne de reconstruction du point) et ne tient bien entendu pas compte des erreurs possibles. Ces erreurs sont souvent dépendante du temps et du lieu, donc corriger un point des écarts sur un autre n’est pas une bonne idée!