❓ Étoffons la FAQ!

Bonjour,

Lors du dernier temps d’échange d’avril j’ai émis le souhait de voir la FAQ s’étoffer au fur et à mesure de la montée en charge du projet.
Actuellement la FAQ est centrée sur des problématiques légales. Je pense qu’on peut aller plus loin.

Sur la forme, je ne sais pas ce qui est préférable: forum, wiki,… mais je fais appel à la communauté Panoramax pour qu’on ait une FAQ un peu plus fournie. Le but étant de poser les questions comme un béotien et de proposer la réponse. On pourra les amender ensuite. On peut proposer des questions sur tous les sujets/thématiques. Vous pouvez aussi poser des questions dont vous n’avez pas la réponse !

Le sujet est ouvert en mode wiki.


1. Verser des photos

Suis-je obligé de verser des photos 360° ?

Il est possible d’envoyer autant des photos “planes” que des photos 360°. Vous pouvez donc partager des photos classiques prises avec votre smartphone.
Une distinction est faite lors de la visualisation si vous souhaitez ne visualiser que des photos 360°.

Puis-je déposer des vidéos ?

Pour le moment, la technologie utilisée par Panoramax n’accepte que des photos au format JPEG. Certains utilisateurs ont cependant converti leurs vidéos en photos.

Pourquoi y a-t-il des photos en dehors de France ? Ce n’est pas un projet français ?

L’ objectif de Panoramax est de proposer une solution de stockage et de visualisation de photos géolocalisées du territoire. Si le projet est né en France (cocorico), il a été pensé dès le départ pour ne pas se limiter aux frontières de notre pays car les problématiques auxquelles Panoramax répond sont identiques à beaucoup de territoires. Le caractère résolument international est une clé de succès dans le développement des communs numériques (Wikipedia, OpenStreetMap, Open Food Facts,…). Le caractère décentralisé de ce projet est une des réponses à ce défi de l’internationalisation.

Puis-je verser des photos hors de France sur Panoramax ?

À titre temporaire, vous pouvez verser des photos hors de France sur panoramax.openstreetmap.fr l’instance mise en place par OpenStreetMap France.

Celle-ci n’a pas vocation à terme à héberger un grand nombre de photos du monde entier, c’est donc pour permettre de tester et d’expérimenter que cette possibilité est offerte, en attendant qu’une instance plus locale soit disponible et plus adaptée.

Je peux verser des photos prises par un drone ?

Panoramax n’est pas conçu pour afficher des photos de drone qui s’apparentent plus à des photos aériennes et non vues du sol.
Les photos acceptées sont des photos vues du sol ou d’un véhicule (à moteur ou non) avec éventuellement une perche ou des accessoires de prise de vue. Éventuellement des photos de drone peuvent être déposées si elles sont prises à très basse altitude (quelques mètres).
Pour des vraies photos de drone, voyez sur https://openaerialmap.org/

Suis-je obligé de déposer uniquement des photos de très bonne qualité ?

Les photos doivent être en format JPEG et géolocalisées, mais aucun standard de qualité n’est exigé.
Cependant, il conviendra de publier des photos qui apportent un intérêt. Des photos floues ou très mal cadrées n’apporte aucune information ni plus-value.
Des photos de nuit peuvent par exemple avoir un intérêt pour mesurer l’efficacité de l’éclairage nocturne, etc…

Réponse à nuancer

2. Les instances Panoramax

Qu’est ce qu’une “instance” Panoramax ? Pourquoi y a-t-il plusieurs instances ?

L’une des problématiques à laquelle répond Panoramax est le fait qu’aucun acteur n’est capable de supporter à lui seul l’hébergement de toutes les photos d’un territoire ou du monde, aussi bien techniquement que financièrement.

Le parti pris de Panoramax est donc de décentraliser le projet à travers de multiples instances, qui sont des serveurs autonomes où l’on peut déposer des photos, les visualiser et y accéder à travers une API.
Cela fait un effort mesuré mais réparti. Le projet peut continuer à exister même si une instance ferme. C’est le bénéfice de la décentralisation.

Pour permettre de consulter des photos d’une façon globale, ces instances sont fédérées sur le métacatalogue (voir ci-après).

Actuellement, il n’y a que 2 instances ouvertes aux versements publics, mais l’objectif est qu’il s’en crée selon les territoires, organisations ou thématiques.

Chaque instance peut également choisir une licence adaptée aux photos déposées et partagées.

C’est quoi le métacatalogue ?

Le projet étant décentralisé, il aurait été compliqué de consulter les différentes photos sur les différentes instances où elles se trouvent.

Le but du métacatalogue est de fédérer les instances en proposant un catalogue complet et une visionneuse pour explorer “sans couture” les photos quelle que soit l’instance où elles ont été publiées.

Je ne sais pas sur quelle instance déposer mes photos.

En France, deux instances sont à votre disposition, proposant un partage sous des licences différentes:
- panoramax.ign.fr : partage sous Licence Ouverte
- panoramax.openstreetmap.fr : partage sous licence CC-BY-SA (pour plus de détails, lire “pourquoi plusieurs licences?”)

Si vos photos sont localisées hors de France, vous pouvez les déposer sur panoramax.openstreetmap.fr.

Pourquoi plusieurs licences ?

Les échanges à ce sujet lors des réunions sur la gouvernance du projet poussent à se limiter à deux licences :
** la publication sans obligation de partage à l’identique, donc de la Licence Ouverte (CC-BY) comme pour l’instance IGN, particulièrement adapté à la sphère publique,*
** la publication avec partage à l’identique, donc CC-BY-SA + LO/ODbL pour ce qui est dérivé comme proposé pour l’instance OSM-FR.*

La Licence Ouverte (ou LO) permet au ré-utilisateur toute réutilisation sous réserve de mentionner la paternité de l’ « Information » : sa source (au moins le nom du « Concédant ») et la date de dernière mise à jour de l’ « Information » réutilisée.

Les photos publiées sur l’instance Panoramax d’OpenStreetMap France sont :
- sous licence CC-BY-SA 4.0 pour toute diffusion des photos originales ou de photos dérivées ;
- utilisables aussi pour la création d’autres données dérivées non photographiques (y compris des modèles d’IA) sous Licence Ouverte 2.0 ou ODbL 1.0

Réponse à éclaircir

Comment puis-je pour créer/installer mon instance ?

La documentation technique est disponible à l’adresse Files · develop · Panoramax / Server / API · GitLab

Réponse à construire

Quels sont les prérequis pour créer mon instance ?

Réponse à construire
Différence cloud vs auto-hébergement

Dois-je ouvrir mon instance à tout le monde ?

Non, Il n’y a aucune obligation de rendre votre instance publique. Votre instance peut être réservée à la création de comptes appartenant uniquement à votre organisation. Vous administrez votre instance comme vous le souhaitez.

Comment se fait le floutage des photos ?

Lorsque vous déposez vos photos sur une instance Panoramax, les photos passent par une API de floutage, actuellement située sur les serveurs de l’association OpenStreetMap France.

La CNIL a été consultée sur la qualité du floutage et en a conclu qu’il était conforme à ce qu’elle souhaite. Les photos originales, non floutées ne sont pas conservées et ne peuvent pas être défloutées. Pensez à conserver vos originaux si vous en avez besoin.
Vous pouvez décider de flouter vous-même les photos avant de les envoyer.

Réponse à développer

Que faire si je détecte des cas de floutage positif/négatif ?

Vous pouvez signaler une photo mal floutée à partir de la visionneuse.

Réponse à construire

Comment je peux être sûr qu’il n’y aura pas de photos inappropriées ?

*Nous ne sommes pas à l’abris de versements de photos inappropriées, en revanche la communauté d’utilisateurs est attentive à signaler toute photo inappropriée pour sa suppression. *

Réponse à construire

Comment je fais si j’ai des photos que je ne souhaite pas rendre publiques ?

Panoramax a prévu la possibilité de mettre des photos en privé pour des besoins spécifiques. Elles ne seront accessibles qu’au contributeur qui les a ajoutées. Cette fonctionnalité sera disponible en cours d’année 2024.
Pour les partager avec d’autres collaborateurs, la création d’une instance dédiée peut se poser avec des photos publiques et des photos privées selon le cas.

Quels sont les standards utilisés ?

Pour les photos l’API Web est conforme aux standards “OGC Feature” et “STAC”.

Les photos sont au format JPEG, avec leurs métadonnées (géolocalisation et date / heure) au standard EXIF et XMP.

Quelles sont les briques logicielles utilisées ?

Tout le projet utilise des briques logicielles libres.
Le code utilisé est majoritairement du Python et est publié sur Gitlab sous licence MIT.

3. Collecter les photos

Quels sont les moyens de transport que vous recommandez pour prendre des photos ?

Nous acceptons tous les types de transport: pédestre, vélo, trottinette, véhicule à moteur et même kayak ou péniche !

Cela veut dire que vous acceptez même des photos de cours d’eau ?!

Oui. Le projet accepte toutes les photos qui peuvent être utiles à des usages divers et variés. Le projet ne se limite pas à des vues depuis la rue. Vous pouvez même photographier les réseaux des égouts si cela a un intérêt pour vous. La seule limite est celle de votre imagination et de ce que vous pourriez faire de ces photos.

Je souhaite prendre un prestataire pour réaliser l’acquisition de photos de terrain. Y a quelque chose pour m’aider à rédiger le marché public ?

Spécifiez dans le cahier des charges que le prestataire renonce à ses droits d’auteur sur les photos, que les photos doivent être livrées au format JPEG en pleine résolution, qu’elles doivent inclure leur localisation, orientation et date de prise de vue dans les tag EXIF.

Un groupe de travail “vues immersives et vues de terrain issues d’acquisition terrestre” via le CNIG est chargé de contribuer à la concertation et coordination des acteurs dans l’objectif de standardiser les données autour des dites vues: GT vues immersives et vues de terrain issues d'acquisition terrestre | Conseil national de l’information géolocalisée

3 niveaux de contribution seraient définis avec des attendus différents que vous pouvez voir ici : CryptPad

J’aimerai publier les photos prises sur mon territoire mais le prestataire qui a réalisé les prises de vues détient les droits et me refuse l’autorisation de publication. Que faire ?
Il est tout à fait possible que des clauses spécifiques prévoient que le prestataire ne transmette pas la propriété des photos à la collectivité locale et n’en permette que l’usage ou la consultation dans un outil fermé.
Ces clauses sont bien légales, bien qu’opposées à l’esprit des lois successives permettant le développement de l’open data en France.

Nous recommandons de :

  1. prévoir lors des futurs appels d’offre une clause permettant à la collectivité de récupérer les droits, ou mieux, une publication sous licence CC-BY-SA, ou encore mieux, un envoi directement dans Panoramax
  2. concernant les photos déjà réalisées : une discussion avec le prestataire peut permettre de lui faire prendre conscience des enjeux et de lui faire changer d’avis. L’équipe Panoramax peut aider à mener à bien cette discussion. N’hésitez pas à nous contacter directement : panoramax@panoramax.fr

Je ne suis pas technicien, c’est compliqué de contribuer à Panoramax ?

Tout dépend du niveau technique des prises de vue que vous souhaitez faire.
Si c’est avec votre smartphone, vous devriez y arriver sans aide (l’appli mobile sera bientôt disponible).
Si vous installez des caméras d’action couplé ou non à un GPS centimétrique ou plus, une petite prise en main sera peut-être nécessaire.
Rejoignez la communauté sur le forum pour échanger sur les problématiques techniques et les solutions.

A quelle fréquence puis-je repasser sur un secteur où il y a déjà des photos ?

A vous de définir la fréquence selon vos besoins : été/hiver, nouveaux aménagements, etc…
La visionneuse peut filtrer les photos selon la date de prise de vue.
Il peut néanmoins y avoir des considérations de volume de stockage sur l’instance et limiter les doublons reste nécessaire pour cette raison.

Réponse à développer si besoin

Je suis intéressé pour prendre des photos pour ma collectivité, l’achat de caméras adaptées est-il onéreux?

Tout dépend du niveau de qualité que vous souhaitez obtenir.

Un simple smartphone de milieu gamme peut éventuellement être suffisant. Panoramax prévoit le lancement d’une application mobile courant 2024.

*Pour une meilleure qualité, vous pouvez faire l’achat d’un appareil 360° type caméra d’action (“action cam”) comme la GoPro Max, couplé ou non à un GPS centimétrique RTK. Pour un usage piéton ou vélo, comptez un budget de 600 à 700 euros (caméra et perche / fixation). Comptez un peu plus de 2000€ avec le support pour fixer la caméra et l’antenne RTK sur le toit d’un véhicule. *
Enfin au dernier stade, acquérir des vrais pod de caméras à installer sur un véhicule avec différents capteurs : GPS centimétrique, centrale inertielle, lidar, etc…

4. Visualiser et utiliser les photos

Il y a déjà plein de séquences d’images de différents contributeurs sur une zone, c’est le bazar !

Panoramax vous propose des outils de filtres, notamment :

  • temporel (entre 2 dates)
  • par contributeur (choisir de voir toutes les contributions ou uniquement les vôtres)
  • par type d’images (normales ou 360°)

Les possibilités de filtrage s’étofferont sûrement au fur et à mesure des usages.

Comment je fais pour imprimer une photo pour illustrer un rapport (d’urbanisme, marché public,…)?

Oui, c’est possible via ctrl + P ou le menu de partage, bouton imprimer.
Il est également possible de

  • envoyer le lien vers la photo (par mail par exemple)
  • récupérer l’image HD (mais pas vraiment utilisable telle quelle avec des vues 360°)
  • faire une capture d’écran classique

N’oubliez pas de laisser les crédits des photos et de mentionner Panoramax !

J’utilise Google Maps/Street View et ca suffit à mon usage. Pourquoi devrais-je contribuer à Panoramax ?

Comme vous avez bien lu les conditions d’utilisation de Google, vous savez que Google permet uniquement la consultation des images (“View” mais pas plus). Vous n’êtes pas autorisé à créer du contenu à partir du contenu de Google ou le télécharger ou faire des tests d’IA.

Avec Panoramax, de nombreux usages sont autorisés, même commerciaux.

Fonctionnalité Look around Street View Mapillary Panoramax
Consultation Intégré à Apple Plans Intégré à Google Maps Mapillary.com Panoramax.fr
Éditeur Apple Alphabet (Google) Meta (Facebook) IGN + OpenStreetMap France
> Code source propriétaire propriétaire partiellement libre libre
> Gestion des photos
Visualisation sur le site Internet
Respect RGPD (floutage automatique des visages et plaques d’immatriculations)
Intégration sur votre propre site Internet (iframe)
Hébergement des photos Apple Google Mapillary Instance privée possible
> Appli mobile pour envoyer les photos
App Store (iOS) ✗? Prévue en 2024
Play Store (Android) ✗? Prévue en 2024
F-Droid (Android) Prévue en 2024
> Utilisation des photos
Open data
Usage commercial autorisé
Création d’outils dont IA à voir
> Compte utilisateur
Téléchargement de ses photos ?
Suppression de ses photos ?

Vous pensez vraiment qu’on va pouvoir couvrir toutes les routes de France ? C’est vraiment utopique

Les utopies sont parfois nécessaires pour faire avancer le Monde.
D’autres projets libres tels que Wikipedia ou OpenStreetMap paraissaient complètement fous à leur lancement et sont partis d’une page/carte blanche. Et pourtant ils font partie de notre quotidien.
Si chaque personne intéressée contribue à son niveau, le projet n’est pas irréalisable. Rome ne s’est pas fait en un jour.

Comment récupérer mes photos ?

Il est possible de télécharger une image directement en cliquant sur l’icône “partager” puis sur “Image HD”.
Il est possible de récupérer la totalité de ses images en interrogeant l’API. Vous pouvez également nous faire une demande directement à panoramax@panoramax.fr.

Comment supprimer mon compte ?

Il suffit de faire la demande directement à l’adresse panoramax@panoramax.fr.

Est-il possible d’accéder seulement aux séquences les plus récentes sur Panoramax ?

Oui, il suffit de filtrer par date. Il est aussi possible de filtrer par compte (utilisateur), et par format 360° ou non.

Comment intégrer Panoramax dans le viewer du SIG de mon organisation?

Toute la documentation Panoramax est accessible sur Files · develop · Panoramax / Server / API · GitLab
Panoramax se réfère au standard https://stacspec.org/en.
Il est aussi possible de contacter directement l’équipe panoramax@panoramax.fr pour un soutien technique.

Réponse à développer

4 Likes

Déplacé en premier post… désormais “wikifié”

2 Likes

Serait-il possible de basculer ton post question/réponse en mode wiki pour que je puisse l’éditer stp ?

Merci @overflorian pour le tableau synthétique, mais une chose me gêne. On ne voit pas la plus-value de Panoramax par rapport à Mapillary…
Il manque peut-être l’usage de l’IA sans restriction et d’autres choses mais je ne vois pas quoi pour le moment.

Et sinon, les autres, vous en pensez quoi de ce 1er jet ? @Ptigrouick j’attends ta contrib :wink:

le tableau est clairement en bêta, il faut bosser le contenu. Ajouter l’IA = oui.
Ajouter que le code source est libre, qu’il est possible d’héberger sa propre instance … aide bienvenue.

Grosse passe de faite pour ma part !

1 Like

Concernant cette FAQ? Qu’est-ce qu’on fait ?
On publie déjà ce qui est sûr ? ou on publie tout même si c’est pas terminé ?

C’est ce qu’on a en ligne de mire, on peut faire le point lundi au prochain temps d’échange sur ce qui est déjà dispo.

J’ai refait une passe suite au temps d’échange. Peut-on acter de mettre sur panoramax.fr tout ce qui n’est pas en italique?

Je viens de relire les modifs que tu as faite. Ca me va très bien et mieux rédigé :wink:
Pour les thématiques, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de phosphorer là-dessus. Vous devriez y arriver dans l’équipe Panomarax.

1 Like

Le tableau comparatif des solutions est cassé, je voudrais bien le fixé mais je sais pas comment faire pour remettre la mise en forme

Le 1er post est modifiable car en mode wiki. Tuas un crayon en bas du post.
J’veux pas balancer mais c’est @mathilde qui a tout cassé :rofl:

Ah oui j’avais vu mais juste la mise en forme j’avais pas compris pourquoi ça buggé mais c’est bon j’ai corrigé :smiley:

1 Like

oups… :bowing_man:
merci d’avoir remis en forme

Je propose de commencer la réponse à cette question par quelque chose comme:

Spécifiez dans le cahier des charges que le prestataire renonce à ses droits d’auteur sur les photos, que les photos doivent être livrées au format JPEG en pleine résolution, qu’elles doivent inclure leur localisation, orientation et date de prise de vue dans les tag EXIF.

Il existe en effet des prestataires qui livrent des photos dont la résolution est dégradée, dont la géolocalisation est livrée séparément dans un fichier SHP ou autre, et qui proposent une solution propriétaire pour visualiser les photos en pleine résolution.

1 Like

Ca c’est de la réponse précise, pour ne pas se faire avoir par les petites lignes.

Je rappelle quand même que la notion de droit d’auteur ne devrait pas couvrir de telles prises de vues qui sont une commande sur cahier des charges et donc pas du tout une oeuvre de l’esprit avec sa nécessaire originalité.

Donc en théorie cela ne devrait pas être nécessaire, mais dans la pratique, malheureusement, il faut le préciser.

1 Like

GO pour mettre en ligne sur panoramax.fr ? Toutes les questions en italique restent cependant à retravailler (incluant le tableau), le reste OK.

Catégories ajoutées pour publication sur Panoramax

@mathilde Je ne vois pas intégrée la réponse d’@ariche44 qui est plus compète.