Forum GéoCommuns

PVA IGN à géoréférencer?

Bonjour,

Depuis de nombreuses années, il existe des clichés de l’IGN dit PVA (pour Prise de Vue Aérienne). Par exemple récupérable sur l’application https://remonterletemps.ign.fr/
Ces derniers à notre connaissance ne sont pas calés (mais le cliché est positionné avec le passage de l’avion). Une idée serait de les caler de manière communautaire
A moins que l’IGN dispose des informations de calage?!
Il s’agirait clairement d’un travail titanesque (3 millions de clichés…)

On pourrait potentiellement organiser un calage France tous les 10 ans pour commencer puis on pourrait ensuite passer à un calage tous les 5 ans.
La plus ancienne PVA date de 1919 je crois donc cela fait déjà 9 calages (2000, 1990, 1980, 1970, 1960, 1950, 1940, 1930, 1920)
(2010 est disponible calé)

En cas de manque sur une année, la France n’étant pas couverte par une campagne unique en 1 an, on prendrait les données des années suivantes pour “combler le vide”.

4 Likes

Bonjour

L’IGN dispose effectivement de plus de 3 millions de clichés disponibles en open data sur remonterletemps.ign.fr.
Les informations dont on dispose dépendent grandement de l’époque d’acquisition. Sur les acquisitions récentes, on a tout ce qu’il faut (position du centre cliché, orientation de la caméra, étalonnage de la caméra) mais sur les PVA un peu plus anciennes, on aura juste le centre cliché et le cap d’acquisition. La précision du centre cliché dépend de l’époque (quand on a un GPS dans l’avion, c’est plus facile. Pour les PVA anciennes, la saisie a été faite approximativement par un opérateur).
Sur les caméras pas trop anciennes, on a à peu près une idée de la focale, … mais l’étalonnage précis est inconnu.
Il y a des travaux de recherche pour faire l’aérotriangulation et la production d’orthophotos le plus automatiquement possible : https://anr-hiatus.github.io/presentation.html

Cordialement

1 Like

Bonjour.
Il semble qu’il y ait déjà (au moins) une pva ancienne géoréférencée, qui est disponible sur géoportail, mais un peu sinon cachée, au moins pas mise en évidence. Dans “plus de données” choisir “photos aériennes 1950-1965” (et non pas dans remonter le temps). Je n’ai pas vérifié que cela couvre tout le pays, et d’un endroit à l’autre, ce n’est bien entendu pas la même mission. Celles que j’ai rencontrées étaient autour de 1/25000, et sont même parfois antérieures à 1950, réalisées avec les vieilles chambres à plaque 13x18, probablement des Perigraphes, parfois sans repères de fond de chambre visibles. Donc à peu près ce qui se fait de pire. Et le résultat semble à première vue tout à fait correct. Mais je ne vois pas trop ce genre de travail fait de façon très disséminée, car l’obtention d’un bon résultat nécessite un très gros calcul global pour assurer une bonne détermination des systématismes et un raccord entre les différentes missions. Bien sur, il existe des solutions plus simples faisables en local, mais pas certain que la qualité soit suffisante. voir Marseille en 1927
Cordialement d’un ancien!

Bonjour

Il y a effectivement déjà des flux Géoportail qui contiennent des orthophotos historiques : https://wxs.ign.fr/orthohisto/geoportail/wmts?SERVICE=WMTS&VERSION=1.0.0&REQUEST=GetCapabilities

Il y a une couverture France entière (Métropole + DOM)

  • 1950 - 1965 : bien entendu en N&B …
  • 2000 - 2005 : la BDORTHO v1
  • 2006 - 2010 : la BDORTHO v2
  • 2011 - 2015 : la BDORTHO v3

Il y a aussi une couche “Ortho historique 1980-1995” … mais qui ne couvre que la Corse …

Cordialement

Je pense que @ThomasG77 faisait référence à toutes les autres prises de vues anciennes, de toutes époques, les plus ancienne ont plus de 100 ans (1919 si ma mémoire est bonne).

Un géoréférencement crowdsourcé, même imparfait mais moins approximatif que l’actuel pourrait sûrement faciliter des calculs plus fins dans un second temps.

1 Like

Grosso modo, les prises de vues antérieures à la seconde guerre mondiale sont sous forme de petits blocs isolés, et la technologie que j’ai utilisée pour Marseille en 1927 (avec un logiciel entièrement perso) s’applique sans problème (surtout si le relief n’est pas trop violent), à condition de trouver des points connus en coordonnées. Difficile à partir des orthos modernes, surtout à la campagne, mais bien plus facile avec l’ortho 1950 disponible partout. C’est probablement par là qu’il serait le plus utile de commencer, chaque intervenant pouvant prendre en charge un chantier indépendant des autres.