Stocker la précision de la géoloc dans les photos

Ah??? Et donc ceux qui font des mesures précises, par exemple en RTK avec centipede, sont en RGF93 en France métropolitaine. Ils sont supposés convertir vers WGS84@now avant envoi? Les coordonnées WGS84 sont régulièrement mises à jour pour tenir compte de la dérive des plaques? :sweat_smile:

Si tu veux tenir compte de la dérive des plaques, tu as la date de prise des coordonnées…

WGS84 vs RGF93… je ne vois pas trop ce que ça change à part le côté franco-français du second.

On n’a pas non plus de metadonnée pour l’instant qui indique la précision des coordonnées liées aux images.

Quelles sont les options pour gérer la précision et les dérives à l’avenir ?

Pour l’instant on n’a pas les outils pour inclure cette information.

Il suffirait peut être tout simplement d’ajouter ça dans les EXIF car il y a plusieurs champs prévus.

https://exiftool.org/TagNames/GPS.html

Se mettre d’accord sur quel(s) champ(s) éviterai de se disperser…

Au-delà du côté franco-français, ce problème se retrouve partout sur terre. L’Australie a 2 mètres de différence entre son système national et WGS84. Quand on contribue à OSM en France et qu’on utilise des sources précises (cadastre, orthophoto, relevés RTK…), on est en RGF93. Pour le moment, quand on évoque ça au niveau d’OSM, on se prend plus des sarcasmes qu’autre chose.

Comme piste, on pourrait inclure dans les photos le système géodésique utilisé (avec son EPSG). Si rien n’est indiqué, on suppose que c’est en WGS84 à la date de prise de vue.

Oui, bien sur, mais les outils existants, comme Josm, Exiftool, Mapillary_tools, ne savent pas faire ça pour l’instant.

Je viens de vérifier et exiftool permet de modifier ces champs:


exiftool -GPSProcessingMethod=GPS -GPSDOP=1 -GPSMapDatum="EPSG:4326" -GPSDifferential=1 -GPSHPositioningError=0.1 thumb.jpg

exiftool thumb.jpg

ExifTool Version Number         : 11.88
File Name                       : thumb.jpg
...
GPS Version ID                  : 2.3.0.0
GPS Dilution Of Precision       : 1
GPS Map Datum                   : EPSG:4326
GPS Processing Method           : GPS
GPS Horizontal Positioning Error: 0.1 m
Image Width                     : 512
Image Height                    : 272
Encoding Process                : Baseline DCT, Huffman coding
Bits Per Sample                 : 8
Color Components                : 3
Y Cb Cr Sub Sampling            : YCbCr4:2:0 (2 2)
Image Size                      : 512x272
Megapixels                      : 0.139

Un exiftool recursif permet de mettre à jour un paquet d’images très facilement.

1 Like

Oui, il y a effectivement les bons champs en exif. Y a plus qu’à…

Je ne doutais pas que exiftool puisse éditer ces tags, mais il manque le point le plus important : Récupérer cette information pour chaque photo en tenant compte de l’éventuel offset de temps et du format de la trace source (gpx, nmea, pos).

Je ne doute pas que ça soit possible de scripter ça, mais si on ajoute un traitement supplémentaire, combien de personnes vont le faire ?

Pour l’ajouter directement dans Josm, il va falloir trouver un développeur capable de le faire et disponible. On trouve un financement et on le propose à Vincent ?

Je pense que ceux qui font l’effort d’utiliser du RTK ou du positionnement précis seront les premiers à le faire et c’est le plus utile pour ces photos là si l’on considère que le reste est en précision inconnue donc potentiellement multi-métrique.

1 Like

Alors je dois être l’exception :rofl:

Dans mon cas, prendre des photos en roulant en voiture, même en RTK, ne me coûte rien en temps. Avec l’appli Mapillary, de retour à la maison, je vérifie que le téléphone a bien pris le Wifi et j’envoie l’upload. Ça ne prend pas de temps à la maison.

Après, je comprends que ceux qui utilisent une cam sont obligés de passer par un PC et de faire des traitements dans tous les cas. Un peu plus, un peu moins mais ce n’est pas ma logique actuelle.

Pour ça que je pense qu’une option à indiquer au moment de l’upload est quelque chose de léger. L’API (ou la CLI) peut mettre à jour l’EXIF au passage.

Finalement, je me suis décidé à copier les photos prises avec Mapillary sur mon PC. J’ai 2 To de marge pour trouver comment envoyer ça à Panoramax.

Constats:

  • Mes photos ont l’altitude bloquée à 0 m;
  • Mes photos ont la direction bloquée à 90°;
  • Dans les fichiers NMEA (sentences GGA), il n’y a pas la précision, juste la DOP et le type de fix;
  • Quelques problèmes sur la conversion ubx vers pos.

Pour la direction, on peut prendre la tangente à la trace. Néanmoins, dans certaines sentences NMEA comme RMC on a vitesse/direction. Pareil sur certaines sentences UBX. En fait, je pense surtout à mon usage du GPS RTK couplé à une centrale à inertie. Quand je fais une manœuvre en marche arrière, je voudrais que les photos continuent à pointer dans la bonne direction.

Note pour plus tard : Pour les gpx, Osmand stocke l’info de direction sous cette forme

<trkpt lat="52.397799" lon="4.575998">
    <ele>203</ele>
    <time>2019-05-08T10:36:43Z</time>
    <hdop>3</hdop>
    <extensions>
      <heading>273</heading>
      <speed>5.02</speed>
    </extensions>
  </trkpt>

Bonjour,

J’utilise une GoPro Max avec un récepteur RTK et du coup j’ai voulu faire la manip donnée par Christian avec exiftool. Sauf que j’obtiens deux erreurs :
Warning: Can’t convert GPS:GPSDifferential (not in PrintConv)
Error: File not found - .1

Version d’exiftool = 12.51 sous Windows 11.
Pour corriger les problèmes, j’ai dû faire :
exiftool -GPSProcessingMethod=GPS -GPSDOP=1 -GPSMapDatum="EPSG:4326" -GPSDifferential="Differential Corrected" -GPSHPositioningError="0.1" *.JPG
Une autre solution qui marche aussi c’est de faire :
exiftool -n -GPSProcessingMethod=GPS -GPSDOP=1 -GPSMapDatum="EPSG:4326" -GPSDifferential=1 -GPSHPositioningError="0.1" *.JPG

1 Like

Oui, ça me semble cohérent si ma mémoire est bonne, car GPSDifferential est une valeur numérique, et 1 indique qu’on est en différentiel.

Oui c’est bien ça, mais si on ne précise pas l’option -n on ne peut pas utiliser la valeur numérique, il faut obligatoirement insérer le label qui correspond. D’où l’erreur que j’avais. Je vais refaire la séquence qu’on avait envoyé en novembre pendant la formation avec Stéphane, pour ajouter les bonnes infos dans les métadonnées des photos.