Umap seul commun numérique de logiciel de cartographie en ligne?

Umap a fêté 10 ans l’année dernière comme son développeur informatique principal a pu en témoigner lors du dernier State of the Map France en juin dernier à Marseille (en replay sur le peertube de l’association OpenStreetMap France / je vous mets toute la chaine sotm2023 car il y est aussi question de rtk, photos, … SOTM FR 2023 - peertube.openstreetmap.fr).

Très utilisé, il existe plusieurs instances connues du logiciel (celle d’OSM france, Framacarte de Framasoft, des instances dans divers pays) et certainement des instances privées.

Il y a toujours eu de nombreuses utilisatrices et utilisateurs du logiciel, la possibilité d’ouvrir des issues pour demander des fonctionnalités, …

Depuis quelques mois, la “reconnaissance” par l’AIC, l’intégration à l’incubateur de l’ANCT (instance Umap de l’ANCT), une équipe qui travaille dessus (avec dev, design, …) j’ai l’impression qu’il y a une dynamique d’échange avec la communauté Umap beaucoup plus en amont, au niveau des besoins, attentes.

Cela me donne l’impression que l’on passe d’un logiciel libre à un commun car justement la communauté autour de Umap prend davantage en main des éléments du fonctionnement (coté commun numérique la licence (WTFL) de umap pour moi reste épineuse, c’est une licence permissive permettant la privatisation, je suis pas fan mais la confiance dans les humains l’emporte).

Et donc, pour revenir à mon titre taquin, en cette période de sortie de macarte.ign.fr et de cartes.gouv.fr je me suis dit qu’il serait sans doute intéressant de discuter sur le forum des géocommuns liés à des logiciels de cartographie en ligne …

Au départ, j’avais envie de faire un comparatif entre cartes.gouv, macarte.ign.fr et umap mais je n’ai pas réussi à trouver assez d’infos sur cartes.gouv, et macarte.ign.fr (date de création, dépot de code informatique, forum de discussion, remontées de bug). Je ne sais même pas si c’est le même logiciel macarte.ign et cartes.gouv ?
Je suis volontaire pour participer à un petit tableau de comparaison des divers logiciels, je suis vraiment curieux de comprendre les avantages des uns et des autres.

PS : je reconnais avoir un biais qui me fais douter du bienfondé de développer un nouveau logiciel pour cartes.gouv ou macarte.ign mais j’ai sincèrement envie de comprendre les raisons des choix qui ont été fait de ne pas améliorer un logiciel comme Umap.

2 Likes

A propos d’uMap, un salon dédié à son utilisation dans le domaine de l’éducation a été créé sur tchap dernièrement: Tchap - la messagerie instantanée des agents de la fonction publique

Il vient compléter un salon tchap plus généraliste sur uMap : Tchap - la messagerie instantanée des agents de la fonction publique

Rappel: Tchap, c’est le chat interne de l’État… l’accès est destiné aux agents publics.

merci pour le signalement de ces espaces privés :slight_smile: (oui je continue mes taquineries …)

Je suis tombé sur ceci ce matin Frédéric Cantat 🌍: "RT jmviglino@twitter.com #30DayMapChallenge day…" - La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

@FredericCantat semble ici, @jm_ign est il l’auteur de la carte ? @Mgombak en sais tu un peu plus ?

2 Likes

Bonjour,
il ne faut pas mettre “cartes.gouv” dans le même sac que Umap et Macarte (qui, eux, peuvent effectivement sans doute faire sac commun). Ca vaudrait assurément le coup de “comparer” ces derniers et, qui sait, de les faire converger?
[cartes.gouv a vocation à embarquer l’un et/ou l’autre comme “outil” de data/cartoviz, en gros]
Le sujet devrait intéresser, côté IGN, @IGNF-Xavier, en plus des personnes déjà mentionnées…

1 Like

@FredericCantat signale 2 éléments sur mastodon

MaCarte est libre (référencé au SILL Le socle interministériel de logiciels libres est un ensemble de logiciels libres préconisés par l'État français depuis 2013. ). Plus d’info également sur le github IGN dédié : IGNF-Ma carte · GitHub

cela me fait tendre vers le comparatif, merci :slight_smile: donc

uMap est libre (référencé au SILL Le socle interministériel de logiciels libres est un ensemble de logiciels libres préconisés par l'État français depuis 2013.). Plus d’info également sur le github uMap dédié : GitHub - umap-project/umap: uMap lets you create maps with OpenStreetMap layers in a minute and embed them in your site.

j’ai creusé autour de cartes.gouv qui selon @matthieu.le-masson n’est pas dans le même sac et si je comprends bien c’est sans doute plus large et sans doute pas un “simple” service de cartographie en ligne (avec en particulier la mise à dispo de nombreuses données), donc vraisemblablement effectivement hors du comparatif cartes.gouv basé sur la géoplateforme présentée ici Fonctionnalités de la Géoplateforme : premières briques et prochaines mises en service

2 Likes

Bonjour,
Et cartes.gouv.fr est introduit dès sa page d’accueil.
Et pour aller plus loin, il y a même eu des temps d’informations dediés.
Cf. https://www.ign.fr/geoplateforme/debrief/presentation-de-la-premiere-version-du-site-cartesgouvfr

1 Like

Intéressée par ton comparatif @vinber si tu le fais.

je ne sais pas comment le faire mais les quelques unes relevés pour l’instant :

  • Logiciel=Macarte|Umap
  • SILL=1|1
  • Licence = GPL|WTFL
  • Github = 1|1
  • logiciel sous une entité sur github = 1|0
  • projection carto unique = 0|1

Par ailleurs, j’ai en tête un autre outil de cartographie en ligne libre : Gogocarto.
L’outil donne des résultats plutôt sympa et est pas mal utilisé dans certains écosystèmes.

oui j’ai hésité à le mettre. Pourquoi cette hésitation / car il s’éloigne du coté “SIG”, pas vraiment de surfacique, de linéaire. Se concentre principalement sur la partie ponctuelle. Il est de plus énormément axé sur les interactions avec les contributeurs.
L’instance gogocarto.fr doit comporter quelques milliers de cartes, dont parmi les plus connues il y a transiscope, presdecheznous, zerowaste, …
GoGoCarto est également utilisé par de nombreuses communautés autour des monnaies locales.
À titre pro, nous (Teritorio et ESS-France) portons carteco-ess.org qui se base sur GoGoCarto (ESS France qui a présenté d’ailleurs l’initiative lors des dernières géodatadays). Cela a permis de développer Nous allons également mettre en place une instance pro.

Pas au SILL et un gitlab Sebastian Castro / gogocarto · GitLab
Licence AGPL

merci de l’avoir pointé @nicolas.berthelot (en écrivant ce mot, je ne comprends pas mon hésitation initiale)

1 Like

Un commun se décrit moins par son aspect technique que par l’aspect communauté et gouvernance.

Communauté qu’on peut évaluer avec :

  • les contributeurs (au code)
  • les utilisateurs (en nombre)
  • en termes d’instances déployées (logique décentralisée ou centralisatrice)
  • en terme d’utilisateurs des cartes produites… combien de cartes, combien de visites sur ces cartes, de nombre de sites qui les intègrent
    etc…

Gouvernance :

  • code libre (issues prises en compte, PR acceptées) ou juste ouvert (publié mais zéro interaction avec une communauté d’utilisateurs de ou de devs)
  • combien de devs impliqués
    etc…

Comme uMap et macarte on à peu près le même age, la comparaison sur ces points fixera bien les choses.

Après si on veut comparer tel outil à tel outil, oui, ce seront plus les fonctionnalités qu’il faudra comparer, mais aussi en tenant compte du public visé.
Le grand public ou un public non tech n’attend pas du tout les mêmes fonctionnalités.

Rares sont les outils à couvrir un large spectre et donc avoir une palette d’outils est souvent une bien meilleure solution pour tout le monde.

Quant à faire converger les bases de code d’uMap et macarte, très différentes (python vs php) avec une architecture très différente ça me semble très hypothétique et peu réaliste.